En congé du 24.12.2021 au 11.01.2022

Cabinet de Psychologie Samantha Rizzi

Comment gérer une crise autistique?

Partage
crise autistique

Si vous avez un enfant autiste ou si vous êtes vous-même sur le spectre, vous savez de quoi je parle si je parle de crise autistique, qui commence par un overload ( = surcharge) , et passe par un meltdown (= effondrement) pour parfois finir en shutdown ( = fermeture). 

Vous savez, c’est quand vous n’arrivez plus à gérer une situation due à un trop plein de stimulations qui vous surchargent. Sauf que cela peut ressembler à un caprice, et vous connaissez la réaction des gens qui vous entourent face à ce genre de situation..

Dans cet article il ne s’agit pas de diminuer les réactions négatives de l’entourage (quoique cela peut être un effet secondaire positif), mais de vous donner des astuces pour mieux accompagner la personne autiste dans la gestion de ces crises.

Tout d’abord une crise autistique se distingue d’un caprice par le fait qu’elle n’est pas volontaire, ce n’est pas un comportement pour obtenir quelque chose de la part d’une autre personne. 

Au contraire, c’est une personne dépassée par les événements et incapable de le manifester autrement que par des cris ou des pleurs par exemple. 

La crise autistique peut être divisée en 3 comportements différents, comportements qui se renforcent mutuellement.

Overload

Un overload est une surcharge sensorielle. Cette surcharge peut venir de stimulations sensorielles comme la voix d’une personne, la télé allumée, une mouche qui passe, les voitures qui roulent, les oiseaux qui chantent etc. C’est un cumul de stimulations qui impactent l’autiste et lui fait vivre la situation comme des attaques non filtrées. 

Il peut aussi s’agir d’émotions que la personne ne peut gérer ou d’un trop plein d’attentes ou de questions qu’elle n’a pas le temps de digérer. 

Il n’est donc pas étonnant que qu’elle va devenir nerveuse, se boucher les oreilles ou vouloir fuir de la situation.

Beaucoup d’autistes ont appris à se calmer eux-mêmes avec des stims (stimming = self-stimulating behavior), comme par exemple chantonner, faire tourner des objets, écouter de la musique, toucher certaines matières etc. 

Meltdown

Un meltdown est un effondrement qui résulte du fait que la personne autiste n’ait pas pu sortir de la situation d’overload. De l’extérieur, cela ressemble à une crise de colère, un caprice. Mais en réalité c’est une attaque de panique sans volonté de se faire mal ou de faire mal à quelqu’un d’autre. Les autistes ne peuvent plus contrôler leur comportement

Cela peut se traduire par des cris, le jet d’objets, le fait de se mordre etc. pour essayer de couvrir les stimulations non contrôlables. 

Shutdown

Un shutdown est une fermeture complète de la personne autiste qui advient quand les stratégies d’adaptation lors d’un meltdown ne suffisent plus. Quand la personne est surstimulée et ne peut pas s’isoler de la situation ou la gérer par des stratégies mises en place, elle ne va plus être lucide et se renfermer sur elle-même. 

Cela peut se traduire par le fait de se recroqueviller sur soi-même, se cacher par une couverture, se balancer etc. 

Quoi faire concrètement?

Vue que chaque personne est différente, le mieux est de lui demander tout simplement ce qu’elle veut que vous fassiez dans une telle situation. Que faut-il faire quand elle se trouve en overload, en shutdown ou en meltdown?

Néanmoins je peux vous donner quelques pistes que vous pourrez essayer d’appliquer en cas de crise :

  • mettre un gant de toilette chaud sur le front
  • lui proposer à boire un verre d’eau froide
  • lui laisser le temps de digérer les informations avant de vous répondre
  • en situation de meltdown, ne pas la toucher ni lui parler, mais faire en sorte que personne ne se fasse mal, et être tout simplement présent et montrer à la personne que vous êtes là
  • éloigner la personne de la situation qui la surstimule ou réduire les stimulations 
  • lui laisser le temps de se calmer
  • lui donner des outils pour gérer la situation (casque, lunettes de soleil, objets favoris etc.)
  • expliquer aux autres personnes ce qui se passe et leur dire de s’éloigner

Comment prévenir une crise autistique?

Afin d’éviter le plus possible que la personne autiste soit confrontée à de telles situations, vous pouvez appliquer les conseils suivants :

  • faites en sorte d’avoir une certaine structure dans votre quotidien
  • évitez le mieux que possible des situations imprévues
  • mettez-vous d’accord sur des règles 
  • ne faites pas de promesses que vous ne pouvez pas tenir
  • permettez à la personne de pouvoir se retirer
  • planifiez assez de temps de repos 
  • laissez la possibilité à la personne de pouvoir utiliser des écouteurs, des lunettes de soleil ou autre
  • communiquer de manière claire et sans sous-entendus
  • ne pas interrompre la personne durant l’utilisation de comportements d’auto-stimulation (sauf en cas de danger)
  • noter à chaque fois qu’une crise arrive, pour ensuite pouvoir analyser ce qui a été le déclencheur
  • donner à la personne la possibilité d’exprimer sa frustration de manière adaptée (p.ex. frapper dans un coussin, arracher du papier etc.
  • la laisser faire des activités qui la calment comme des exercices de respiration, écouter de la musique, aller se promener, utiliser ses fidgets etc.)
  • réduire son anxiété
  • et le plus important, écouter et croire la personne!

Conclusion

Vous l’aurez remarqué, chaque personne est différente et un outil peut être adapté à une personne mais pas à une autre.  Le plus utile reste de demander à la personne comment vous pouvez l’aider, puisque c’est elle qui se connaît le mieux. 

Si vous voulez en savoir plus sur l’autisme je vous invite à aller jeter un oeil à mes autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

EnglishFrançaisDeutschLëtzebuergesch