En congé du 24.12.2021 au 11.01.2022

Cabinet de Psychologie Samantha Rizzi

Samantha Rizzi

Aménager des espaces de travail pour TDAH et TSA

Partage
environnement professionnel inclusif

Imaginez un monde où chaque individu, peu importe ses différences neurologiques, trouve sa place et s’épanouit dans son environnement professionnel. C’est ce que des entreprises comme SAP tentent de réaliser. En 2013, SAP a lancé le programme « Autism at Work », visant à embaucher et intégrer davantage de personnes sur le spectre autistique. En 2020, SAP avait déjà embauché plus de 175 individus neurodivergents dans 13 pays, prouvant ainsi que la reconnaissance des talents neurodivergents est en pleine expansion.

Plusieurs grandes entreprises en Europe, à l’instar de SAP, ont lancé des programmes similaires à « Autism at Work » pour intégrer des talents neurodivergents. Par exemple, Microsoft, EY, et Deloitte ont également des initiatives en cours pour créer des espaces de travail pour les personnes avec TDAH et TSA. Ces initiatives montrent l’importance croissante de l’inclusion des talents neurodivergents dans le milieu professionnel.

Les avantages de l'adoption de la neurodiversité

Plaider pour la neurodiversité ne soutient pas seulement l’inclusion, mais augmente également l’innovation et la productivité au travail. Les individus avec des traits neurodivergents apportent souvent des perspectives et des compétences uniques pouvant offrir des solutions précieuses à des problèmes complexes. Diversifier les styles cognitifs favorise l’émergence de nouvelles idées et approches qui n’auraient peut-être pas été envisagées autrement. Cela crée un environnement de travail plus créatif et dynamique, conduisant finalement à de meilleurs résultats et à une organisation plus compétitive.

Comprendre la neurodivergence

La neurodivergence fait référence à l’idée que les différences neurologiques sont des variations naturelles du cerveau humain, similaires aux différences culturelles ou ethniques. Les formes courantes de neurodivergence comprennent le trouble du spectre autistique (TSA) et le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

  • Trouble du Spectre Autistique (TSA): Les personnes avec TSA peuvent rencontrer des défis dans l’interaction sociale et la communication et présentent souvent des comportements répétitifs. Cependant, elles peuvent également posséder des compétences exceptionnelles dans des domaines tels que la pensée mathématique, l’attention aux détails et la reconnaissance des motifs.
  • Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH): Les personnes avec TDAH peuvent avoir des difficultés à se concentrer, à rester organisées ou à rester assises. Elles sont souvent créatives, énergiques et ont une forte capacité de résolution de problèmes.

Il est crucial de comprendre et de soutenir les individus neurodivergents pour créer un environnement de travail inclusif. Cela peut être réalisé grâce à des formations, des conditions de travail adaptées et des programmes spécialisés.

Meilleures pratiques pour l'adaptation

L’inclusion des employés neurodivergents sur le lieu de travail nécessite des étapes pratiques et des stratégies spécifiques pour garantir leur épanouissement et leur productivité. Voici quelques-unes des meilleures pratiques pour adapter l’environnement de travail et soutenir les employés neurodivergents.

  • Sensibilisation et formation : organiser des sessions de formation pour sensibiliser les employés et les managers aux besoins des personnes neurodivergentes. Ces ateliers peuvent couvrir des sujets tels que l’autisme, le TDAH, et d’autres conditions neurodivergentes.
  • Formation continue : S’assurer que la formation sur la neurodiversité est un processus continu. Mettre à jour régulièrement les connaissances des employés avec les dernières recherches et meilleures pratiques.
  • Espaces de travail calmes : Créer des zones de travail calmes et sans distractions pour les employés neurodivergents. Les bureaux fermés ou les cabines insonorisées peuvent être très bénéfiques.
  • Horaires flexibles : Offrir des horaires de travail flexibles pour permettre aux employés de travailler pendant les heures où ils sont les plus productifs et à l’aise.
  • Télétravail : Permettre le télétravail pour les employés qui trouvent l’environnement de bureau trop stimulant ou stressant.
  • Communication claire et directe : utiliser des instructions claires et directes. Éviter les sous-entendus et les expressions figuratives qui peuvent prêter à confusion.
  • Feedback constructif : Offrir un feedback régulier et constructif. Être précis sur ce qui fonctionne bien et sur les domaines à améliorer.
  • Programmes de mentorat : Mettre en place des programmes de mentorat pour fournir un soutien continu aux employés neurodivergents. Un mentor peut aider à naviguer dans les défis professionnels et personnels.
  • Groupes de soutien : Créer des groupes de soutien internes où les employés neurodivergents peuvent partager leurs expériences et obtenir des conseils.
  • Évaluations individuelles : Effectuer des évaluations individuelles pour comprendre les besoins spécifiques de chaque employé neurodivergent. Offrir des adaptations personnalisées basées sur ces évaluations.
  • Outils et technologies : Fournir des outils et technologies adaptés, comme des logiciels de gestion du temps, des applications de réduction du bruit, ou des dispositifs sensoriels.
  • Politiques anti-harcèlement : Mettre en œuvre des politiques anti-harcèlement strictes et s’assurer que tous les employés sont formés pour reconnaître et signaler le harcèlement.
  • Promotion de l’autonomie : Encourager l’indépendance et la prise de décision en offrant le soutien nécessaire pour y parvenir.
  • Aménagements sensoriels : Identifier et gérez les déclencheurs sensoriels dans l’environnement de travail. Utiliser des aides sensorielles et des aménagements pratiques pour minimiser les distractions.
  • Routine et structure : Aider les employés neurodivergents à établir des routines et des structures claires. Cela peut inclure des horaires de travail prévisibles et des tâches bien définies.

Conclusion

L’adaptation des employés neurodivergents nécessite une approche holistique qui combine sensibilisation, aménagements personnalisés, et soutien continu. En adoptant ces stratégies, les entreprises peuvent créer un environnement de travail inclusif où chaque individu peut s’épanouir et contribuer pleinement à la réussite de l’organisation.

En mettant en œuvre ces étapes pratiques et stratégies, les entreprises peuvent non seulement améliorer l’inclusion des employés neurodivergents, mais aussi bénéficier de leurs talents uniques et de leur perspective innovante. Quelles stratégies pensez-vous pouvoir mettre en place en premier dans votre entreprise?

Pour aller plus loin, vous pouvez aller consulter mon interview avec WeBelong Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal