Ouverture le 1er septembre 2021... La prise de RDV en ligne est déjà disponible!

Cabinet de Psychologie Samantha Rizzi

Le test de personnalité en psychologie clinique, c’est quoi?

Partage
test-de-personnalité

Vous n’aurez pas accès à un test de personnalité gratuit, je préfère vous prévenir directement ! 😉 

Cela peut vous sembler étonnant mais pourtant nous parlons très souvent de la personnalité dans nos vies de tous les jours. Même si c’est de manière indirecte! 

Lorsque nous parlons de nous-mêmes ou d’une autre personne, nous faisons en faite référence en permanence aux différentes caractéristiques de la personnalité. 

Je suis vraiment trop émotive! 

Mon patron est paranoïaque! 

Ma mère est toujours en quête d’attention! 

Mon beau-frère est extrêmement narcissique! 

Là je vulgarise un peu bien évidemment! Mais les termes utilisés font tous référence d’une manière ou d’une autre à la personnalité.

Nous pouvons donc dire que c’est quelque chose qui nous accompagne de manière informelle tous les jours. 

En plus de s’exprimer tous les jours, la personnalité intervient dans plusieurs domaines de la vie quotidienne comme les préférences, l’environnement de travail, les vêtements, le comportement dans une situation sociale, la répartition spatiale etc. 

Mais pourquoi est-il utile de l’évaluer? Quels sont les tests utilisés? Les tests libres d’accès permettent-ils vraiment de définir notre personnalité?

Dans cet article je répondrai aux questions que vous pouvez vous poser concernant la personnalité et son évaluation.

Mais commençons d’abord avec ce que c’est que la personnalité.

Qu'est-ce que la personnalité?

Le mot personnalité lui-même provient du mot latin persona, qui se réfère à un masque théâtral porté par les acteurs afin d’interpréter différents rôles ou de masquer leur identité.

Pourquoi évaluer la personnalité?

Comme décrit plus haut, la personnalité est quelque chose que nous décrivons et tentons d’expliquer de manière informelle chaque jour. 

On peut dire que les psychologues font la même chose à un niveau plus scientifique.

Selon la définition de l’APA (American Psychological Association), l’évaluation de la personnalité implique l’administration, la notation et l’interprétation de mesures empiriques des traits et des styles de personnalité. Et ce à l’aide d’instruments psychométriques

Le but est de :

  • Affiner les diagnostics cliniques ;
  • Structurer et éclairer les interventions psychologiques ; 
  • Augmenter l’exactitude de la prédiction comportementale dans une variété de contextes  (p. ex. cliniques, médico-légaux, organisationnels, éducatifs) ;
  • D’en apprendre davantage sur soi-même
  • Mesurer les changements de certains aspects de la personnalité au cours du développement
  • Aider dans le choix de la carrière
  • Aider à déterminer la façon dont nous faisons face au stress (nos stratégies de coping)

Comme vous voyez, il est donc parfois très utile d’évaluer la personnalité sur un point scientifique. Cette évaluation permettra de cibler les interventions selon les besoins. 

Le modèle des 5 facteurs (Big Five)

Il faut savoir qu’en évaluation de la personnalité on fait la différence entre deux types de tests :

  • les tests évaluant la personnalité par grands types.
  • et les tests qui évaluent la personnalité par traits humains spécifiques.

La différence majeure réside dans le fait que les théoriciens des types placent les gens dans des catégories en fonction d’un type de personnalité distinct. Alors que la théorie des traits postule que la personnalité résulte de la combinaison de différents traits de caractère.

Les théoriciens des traits de personnalité ont tenté de lister tout un nombre de traits de personnalité possibles. Ce qui les a conduit à décrire les traits cardinaux servant de pierres angulaires dans la théorie des cinq facteurs (le Big Five).

Chacun de ces 5 facteurs est représenté par une dimension allant d’une extrémité à l’autre (p.ex. extraversion : va de l’extraversion extrême vers l’introversion extrême). En réalité la plupart des personnes se retrouvent quelque part au milieu de ces extrémités.

Les 5 facteurs sont (moi je me les rappelle toujours par l’acronyme OCEAN 😉 :

  • Ouverture à l’expérience : Les personnes ayant un haut degré en ouverture sont très créatives, aiment relever de nouveaux défis, sont ouvertes à essayer de nouvelles choses. Celles qui ont un bas degré en ouverture détestent le changement et résistent aux nouvelles idées.
  • Caractère consciencieux  : Ces personnes prennent du temps à préparer les choses, font attention au détail, adorent avoir un horaire défini et finissent directement les tâches les plus importantes. Celles ayant un bas degré en conscienscieusité détestent les structures et les horaires, procrastinent beaucoup et sont chaotiques.
  • Extraversion : Les personnes qui ont un score élevé en extraversion adorent être le centre de l’attention, aiment rencontrer de nouvelles personnes, se ressourcent en compagnie d’autres personnes. Celles qui ont un score bas ont besoin d’être seules pour se ressourcer, réfléchissent beaucoup avant de parler et détestent parler de la pluie et du beau temps.
  • Agréabilité : Si vous avez un score élevé en agréabilité vous êtes très intéressé par les autres personnes et aimez leur venir en aide. Si le score est bas vous ne vous souciez pas vraiment de ce que les autres pensent ou ressentent et cela vous arrive de manipuler les autres pour obtenir ce que vous voulez. 
  • Névrosisme : Un score élevé en névrosisme suggère que vous ne savez pas gérer le stress, vous êtes d’humeur changeante et vous êtes de type anxieux. Un score bas veut dire que vous gérer bien le stress, êtes stable au niveau émotionnel et êtes de type calme et relaxé. 

Ces traits sont universels, d’origine biologique (ils peuvent donc être hérités) et relativement stables. Certaines études suggèrent que la maturité joue un rôle dans la personnalité : ainsi le degré en neurosisme, en extraversion et en ouverture diminuerait avec l’âge, alors que l’agréabilité et le caractère consciencieux  augmenterait.

Mais comment évaluer la personnalité alors?

Mobile testing bro 2

Les tests utilisés

Les questionnaires ou inventaires de personnalité font partie, après les tests d’aptitudes ou d’intelligence, des tests les plus utilisés en éducation et en psychologie.

Il existe 3 grandes méthodes d’évaluation :

  • les tests projectifs : aussi appelés tests non-verbaux (p.ex. TAT, Rorschach)
  • les tests auto-évaluatifs : le sujet répond à un questionnaire et les réponses sont cotées selon des critères standardisés et donc objectifs
  • l’observation clinique par le psychologue : comment le sujet se comporte en entretien et quelle est son histoire personnelle

Ici nous prendrons en compte les 2 dernières méthodes, qui s’utilisent conjointement. Les tests projectifs exploitent les réponses spontanées du sujet et renvoient à son vécu intérieur inconscient. On peut donc parfois leur reprocher leur manque d’objectivité.

Les tests les plus couramment utilisés et les plus fiables sont donc les tests auto-évaluatifs mesurant les traits, couplés à l’observation du clinicien. 

Je vous présente les tests les plus courants :

MMPI : Minnesota Multiphasic Personality Inventory

L‘inventaire de la personnalité multiphasique du Minnesota évalue les traits de personnalité et la psychopathologie. Il est principalement destiné à tester les personnes soupçonnées d’avoir des problèmes de santé mentale ou d’autres problèmes cliniques.

Le MMPI est actuellement couramment administré sous l’une des  formes suivantes :

  • le MMPI-2 : il comporte 567 questions vraies/fausses. La durée est de 90 minutes.
  • et le MMPI-2-RF :il contient 338 éléments vrais/faux. La durée est de 40-50 minutes.
  • le MMPI-A : il est conçu exclusivement pour les adolescents

Le MMPI évalue 10 dimensions cliniques :

  • Hypochondrie 
  • Dépression
  • Hystérie
  • Personnalité psychopathique
  • Échelle de masculinité-féminité
  • Paranoïa
  • Psychasténie
  • Schizophrénie
  • Hypomanie
  • Introversion sociale

Le MMPI-2-RF est une mise à jour du MMPI-2. Cependant, il ne remplace pas le MMPI-2 mais a été conçu pour mieux répondre aux modèles actuels de psychopathologie et de personnalité. Les échelles cliniques restructurées sont :

  • Démoralisation
  • Plaintes somatiques
  • Faibles émotions positives
  • Cynisme
  • Comportement antisocial
  • Idées de persécution
  • Émotions négatives dysfonctionnelles
  • Expériences aberrantes
  • Activation hypomaniaque

J’utilise moi-même ce test dans mon cabinet.

16-PF : 16 Personality Factors

Le questionnaire sur les seize facteurs de personnalité (16PF) est souvent utilisé dans l’éducation ou en entreprise pour la sélection du personnel. Il est également utilisé dans le diagnostic clinique et pour planifier la thérapie en évaluant l’anxiété, l’adaptation et les problèmes de comportement du sujet.

Le test est composé de 185 items pour une population à partir de 16 ans. Sa durée est de 35-50 minutes.

Selon Raymond Cattell, l’auteur du test,  il existe un continuum de traits de personnalité. Chaque personne possède la totalité de ces 16 traits, mais chaque trait est plus ou moins élevé chez une personne.

Les 16 dimensions de la personnalité sont les suivantes :

  • Chaleur 
  • Raisonnement / Intelligence 
  • Stabilité émotionnelle 
  • Dominance 
  • Vivacité
  • Respect des règles
  • Aplomb en société (être à l’aise en société)
  • Sensibilité 
  • Suspicion 
  • Imagination 
  • Intimité
  • Exigence de soi
  • Ouverture au changement
  • Autosuffisance 
  • Perfectionnisme
  • Stress / Tension

Ces facteurs ne sont pas indépendants (orthogonaux), mais présentent des corrélations positives et négatives. Ceci donne lieu à d’autres facteurs fondamentaux (facteurs de second ordre) :

  • Introversion – Extraversion
  • Anxiété
  • Sensibilité
  • Indépendance
 

Eysenck Personality Inventory

L’inventaire de la personnalité d’Eysenck (EPI) mesure deux dimensions de la personnalité, à savoir l’extraversion-introversion, et le névrocisme-stabilité. 

Chaque formulaire contient 57 questions frai-faux. Une échelle de falsification permet de détecter si vos réponses sont honnêtes ou pas.

Les résultats sont répartis sur 3 scores : 

  • le « score de mensonge » sur 9. 
  • le « score E » (extraversion) sur 24 
  • le « score N »(neurosisme) sur 24 

Les scores N et E sont tracés sur un graphique. Plus vous vous rapprochez de l’extérieur du cercle, plus vos traits sont marqués.

8B19D8B3 776A 4763 912E D00A47E62681

L’EPI est un test très simpliste et il faut donc faire attention à l’interprétation des scores.

NEOPI-R

L’inventaire de la personnalité NEOPI-R de Costa et McCrae est le test le plus fréquemment utilisé pour évaluer les grands facteurs chez les enfants et les adultes. C’est aussi le test le plus complet.

NEO est l’acronyme des facteurs de personnalité Névrosisme (N), Extraversion (E) et Ouverture à l’expérience (O). S’ajoutent les 2 derniers facteurs des Big Five : l’Agréabilité (A) et le Caractère consciencieux (C).

Le test comprend 240 items. Les 5 facteurs sont subdivisés en 6 facettes :

  • Ouverture à l’expérience : Imagination, Intérêts artistiques,  Émotionnalité, Aventure, Intellect et Libéralisme
  • Caractère consciencieux : Auto-efficacité, Ordre, Devoir, Réalisations, Autodiscipline et Prudence
  • Extraversion : Convivialité, Grégaire, Affirmation, Activité, Recherche d’excitation et Joyauté  
  • Agréabilité : Confiance, Moralité,  Altruisme, Coopération ´, Modestie et Sympathie
  • Névrosisme : Anxiété, Colère, Dépression, Confiance en soi, Impulsivité et Vulnérabilité

C’est à l’aide d’une échelle à 5 niveaux que les scores de chacune des facettes est mesuré.

Depuis 2016 c’est le NEOPI-3 qui remplace le NEOPI-R. Les dimensions et les facettes restent inchangées, 37 items ont juste été améliorés pour une meilleure compréhension et un meilleur calcul. J’utilise moi-même ce test dans mon cabinet.

Tous les tests mentionnés sont protégés, ce qui signifie qu’il ne peuvent être administrés et interprétés que par un psychologue formé! 

88FBFBD7 CBED 4A77 B8E6 E9B661B89CB9

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, évaluer la personnalité n’est pas si simple que cela puisse paraître. C’est à l’aide d’outils spécialement développés et validés que l’on peut administrer les tests nécessaires. Les tests sont administrés en concordance avec les observations cliniques.

Il faut également tenir compte du besoin et du domaine d’intervention pour choisir le test adapté. La passation et l’interprétation des scores doit toujours se faire par un psychologue spécialement formé.

Les tests disponibles gratuitement en ligne ne sont pas très sérieux ni validés. De plus, avec ces tests vous allez tous êtres victimes de l’effet Barnum. Cet effet veut dire que vous allez vous reconnaître dans tous les résultats. Ce qui est normal, vu que ces derniers sont tellement généraux qu’ils pourraient s’appliquer à tout le monde. De plus ils sont décrits comme extrêmement positifs, ce qui va vous flatter et faire que vous allez les approuver.

Faites donc attention à vos interprétations.

En cas de questions, je me tiens à votre disposition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrançaisDeutschLëtzebuergesch