En congé du 24.12.2021 au 11.01.2022

Cabinet de Psychologie Samantha Rizzi

TSA et TDAH : les comorbidités

Partage
TSA et TDAH : comorbidités

Saviez-vous que le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et les troubles du spectre autistique (TSA) sont deux troubles de développement courants qui peuvent causer de graves difficultés chez les enfants, les adolescents et les adultes? 

Le TDAH et le TSA impliquent tous deux des problèmes de concentration, d’attention et d’impulsivité. Bien qu’ils soient généralement diagnostiqués pendant l’enfance, de nombreuses personnes atteintes de TDAH ou de TSA continuent à présenter des symptômes à l’âge adulte et peuvent même être diagnostiquées plus tard dans la vie. De plus, de nombreuses personnes atteintes de ces troubles ont également d’autres troubles simultanés tels que des troubles anxieux, des troubles de l’humeur ou des troubles d’apprentissage. 

Alors plongeons dans les similitudes et les différences entre le TDAH et le TSA, explorons certains symptômes associés et discutons des diverses options de traitement disponibles pour les deux.

Le trouble déficitaire de l'attention avec/sans hyperactivité (TDAH)

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) est un trouble neurologique qui se caractérise par des symptômes tels que 

  • l’inattention, l’impulsivité et l’hyperactivité.
  • le manque de concentration
  • du mal à rester assis,
  • du mal à terminer des tâches
  • du mal à suivre des instructions
  • tendance à interrompre les autres
  • tendance à parler trop rapidement.
  • etc.

Le TDAH peut affecter toutes les tranches d’âge, mais il est souvent diagnostiqué chez les enfants.

Les causes exactes du TDAH ne sont pas connues, mais certains facteurs tels que la génétique, les déséquilibres chimiques du cerveau et les facteurs environnementaux peuvent jouer un rôle.

Le traitement du TDAH peut inclure des médicaments, une thérapie comportementale et des changements de mode de vie.

Le trouble du spectre autistique (TSA)

Le trouble du spectre autistique (TSA) est un trouble neuro-développemental qui affecte la communication, l’interaction sociale et les comportements répétitifs ou restreints.

Les symptômes du TSA peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre, mais ils incluent souvent

  • des difficultés à comprendre les signaux sociaux et émotionnels,
  • des difficultés à établir des relations avec les autres,
  • des comportements répétitifs ou obsessionnels,
  • des intérêts ou des routines spécialisés 
  • une hypersensibilité ou une hypo-sensibilité sensorielle.
  • avoir du mal à communiquer de manière verbale ou non verbale,
  • du mal à comprendre le langage figuratif ou métaphorique,
  • du mal à lier des concepts abstraits et à suivre des instructions complexes.

Les symptômes du TSA peuvent être diagnostiqués dès l’enfance et se poursuivre tout au long de la vie. Bien qu’il n’y ait pas de traitement curatif pour le TSA, des interventions sociales, comportementales et éducatives peuvent aider à améliorer le fonctionnement et la qualité de vie des personnes atteintes de TSA.

Les symptômes communs

Les troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) et les troubles du spectre autistique (TSA) ont des symptômes communs tels que

  • des difficultés de concentration,
  • des problèmes de communication sociale,
  • une impulsivité,
  • une irritabilité
  • une hypersensibilité sensorielle
  • un problème d’estime de soi 
  • une sensibilité au rejet
  • un grand sens de la justice
  • une difficulté de gestion des émotions
  • une difficulté dans les fonctions exécutives

Lorsqu'ils coexistent...

Le TDAH et les TSA sont deux troubles neurodéveloppementaux qui peuvent avoir un impact considérable sur la vie d’une personne. Lorsqu’ils coexistent, l’impact est encore plus important. En effet, certaines personnes souffrent à la fois de TDAH et de TSA, ce que l’on appelle la comorbidité.

L’hyperactivité est un symptôme particulièrement affecté par cette combinaison. Chez les personnes atteintes de TDAH et de TSA, l’hyperactivité peut se manifester par une agitation extrême, une activité physique constante et une difficulté à rester immobile pendant de longues périodes. Il est alors difficile pour ces personnes de se concentrer sur leur travail ou de participer à des activités de groupe ou dans d’autres contextes sociaux.

Le TDAH et les TSA ont également des répercussions différentes sur les aptitudes sociales. Alors que les personnes atteintes de TDAH peuvent avoir du mal à réguler leurs émotions et leur comportement lorsqu’ils sont frustrés ou stressés, de nombreux enfants atteints de TSA ont tendance à éviter le contact visuel et à avoir du mal à nouer des relations. Il leur est donc difficile d’interagir avec leurs pairs en classe ou dans d’autres contextes sociaux, ce qui peut amplifier les sentiments de stress et de frustration associés aux symptômes du TDAH.

Lorsque le TDAH et le TSA coexistent, les fonctions exécutives peuvent être exacerbées, ce qui signifie qu’elles peuvent avoir un impact sur votre capacité à rester organisé, à planifier et à prendre de bonnes décisions.

Les fonctions exécutives sont les fonctions « PDG » du cerveau. Ce sont les compétences qui nous permettent d’être organisés et de rester concentrés sur nos tâches, afin d’accomplir les choses. Elles nous aident également à établir des priorités dans notre vie et à prendre de bonnes décisions.

Les comorbidités

Les comorbidités sont fréquentes chez les personnes ayant à la fois un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Les comorbidités les plus courantes comprennent

  • la dépression,
  • l’anxiété,
  • les troubles bipolaires
  • le syndrome de Gilles de la Tourette
  • les troubles obsessionnels-compulsifs (TOC)
  • les troubles de tic 
  • les troubles du sommeil,
  • les troubles du comportement alimentaire
  • les troubles impulsifs, tels que le trouble explosif intermittent et les troubles de la conduite.
  • des difficultés à gérer leur stress et leur anxiété, ce qui peut rendre leurs symptômes plus graves.

La gestion et le traitement de ces comorbidités sont importants pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de TDAH et de TSA, ainsi que pour améliorer leur capacité à fonctionner dans la vie quotidienne. Il est recommandé de travailler en étroite collaboration avec un professionnel de la santé mentale pour répondre aux besoins de chaque personne individuellement.

Conclusion

J’espère que et article vous a été utile. Si c’est le cas, prenez un moment pour le partager avec toute personne que vous pensez pouvoir aider.

Si vous souhaitez vous informer davantage, je vous invite à consulter mes autres articles sur ce thème et n’hésitez pas à me contacter.

4 réflexions sur “TSA et TDAH : les comorbidités”

  1. Bonjour,
    Article trés intéressant (comme tous les autres jusqu’a présent).
    Merci beaucoup pour ces informations.

  2. Bonjour, pensez-vous que les personnes souffrent de TDAH et de TSA ? Pensez-vous que les difficultés et les symptômes soient inhérents à ces conditions ou causés par un environnement qui ne les comprend et ne les soutient pas suffisamment / adéquatement ?

    1. Bonjour,
      Pour moi les symptômes du TSA sont clairement dûs une grande partie à l’environnement. Si nous pouvons nous créer notre environnement à notre façon , les symptômes s’atténuent fortement. Nous avons un système nerveux beaucoup plus sensible que la majorité des gens. En ce qui concerne le TDAH, c’est plus compliqué , nous pouvons réussir à atténuer les symptômes selon la sévérité avec l’ajustement à l’environnement, mais nous aurons toujours des plus de difficultés que la plupart des gens. La médication est parfois le meilleur moyen pour nous aider, et nous ne devrions pas avoir honte d’en avoir besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal